Marseille : sans fracture, du numérique de belle facture

On a beau être secrétaire d’État au numérique et à l’innovation, il arrive parfois qu’on manque de mémoire vive. En arrivant, mardi midi, au pôle média de la Belle-de-Mai, Axelle Lemaire ne se souvenait plus y être déjà venue il y a un an et demi. Rapidement reconnectée, elle se montre très à l’aise et bienveillante au gré de sa visite de deux heures au sein de l’ancienne manufacture de tabac reconvertie il y a plus de dix ans en pôle média.

Lire l’article de « La Marseillaise »